Que mon aliment soit mon seul médicament…oui mais pourquoi ?

Le saumon, l’huile de colza et les oeufs entre autres font partie des aliments bénéfiques contre la dépression.

Ils ne sont pas les seuls aliments à être bénéfiques pour notre cerveau. Manger à sa faim ne suffit-il pas à nous protéger de la dépression?

Et bien malheureusement non !

Les aliments que nous ingérons sont transformer par notre système digestif qui va les réduirent en plus petites molécules appelées des nutriments. Chaque groupe d’aliments va donner une catégorie de nutriments qui va servir à un organe spécifique.

Chaque nutriment va servir de transmetteur pour que le cerveau communique au reste de l’organsime, les actions à faire : comme respirer, dormir, courir, parler, ect…

Un aliment de mauvaise qualité ou non adapté ne va pas pouvoir être utilisé comme un nutriment utile pour le cerveau.

ZOOM sur notre CERVEAU :

Tout ce passe au niveau de notre système nerveux central. Il est le commandant de bord de notre organisme, il reçoit les informations de chaque organe et envoie la commande nécessaire pour son bon fonctionnement. En gros voici le rôle de notre cerveau !

Ce traitement de l’information se fait au niveau des neurones :

A savoir que :

  • Notre cerveau compte entre 86 et 100 milliards de neurones
  • Nos intestins en compte environ 500 millions
  • Notre coeur environ 40 000 neurones.

ZOOM sur les NEURONES :

Les neurones sont des cellules nerveuses qui servent à passer l’information entre elles sous forme de signaux électrique.

Pour faire simple un neurone est composé d’une tête (noyau) et d’un tronc (axone). Les extrémitées de la tête se nomme : DENDRITES et les extrémitées du tronc ; SYNAPSES. un neurone se connecte à un autre neurone par ses denditres aux synapses de l’autre. Sauf qu’il reste un espace entre le dendrite et le synapse (fente synaptyque). La transmission de message se faire par le biais de molécules appelées NEUROTRANSMETTEURS ( molécules fabriquées à partir de notre alimentation)

ZOOM sur les NEUROTRANSMETTEURS :

Les neurotransmetteurs sont des molécules chimiques fabriquées à partir des nutriments des aliments et des habitudes de vie (sport, danse, méditation, etc) . On en dénombre plus de 60 types dont 4 principaux : la DOPAMINE, l’ACETYCHOLINE, le GABA et la SEROTONINE.

Si votre nourriture et vos modes de vie sont inapropriées, La synthèse des neurotransmetteurs sera insuffisante, ce qui aura comme conséquence une mauvaise transmissions des messages du cerveau et créera différents dysfonctionements de votre organisme.

ZOOM sur la SEROTONINE :

C’est un neurotransmetteur fabriqué à partir du tryptophane (contenu dans les protéines) à partir de midi, avec un pic vers 16h , elle synchronise le cerveau comme une mise à jour pour que tout soit en cohérence. Elle aide à la régénération et contrôle les envies irrépressibles de manger et nos pulsions, la régulation de la température, du sommeil. Elle se trouve principalement dans le cerveau limbique (émotionnel) et au niveau des amygdales cérébéleuses (centre des peurs)

90% de la sérotonine est produite dans nos intestins d’où l’importance de veiller au bon équilibre du microbiote.

A NOTER : Notre organisme a besoin de grande quantité de tryptophane dans:

  • les pathologie inflammatoires aiguës ou chroniques
  • L’alimentation trop riche en protéines animales
  • L’alimentation trop grasse
  • L’alimentation trop sucrée
  • Le manque d’activité physique
  • Suite à un choc émotionnel

Une baisse violente de la sérotonine crée des nausées.

Dans les cas de dépression le taux de sérotonine est insuffisant et irrégulier.

Chez les personnes qui se suicident après avoir tué leur famille , des taux très bas de sérotonine ont été constatés.

%d blogueurs aiment cette page :